La stérilisation de nos animaux de compagnie est une chirurgie qui est effectuée fréquemment, mais quand même, il faut suivre une série de mesures pour réduire les risques et les complications que cela entraîne une intervention chirurgicale .

PRÉOPÉRATOIRE

Dans cette phase sont toutes les procédures que nous faisons avant la chirurgie pour qu’il y est le maximum de sécurité possible et sont similaires chez les mâles et femelles.

Tout d’abord, il est recommandé que l’animal porte un jeûne 9-12 heures avant l’anesthésie. Sans cette jeûne est très probable que l’anesthésique lui fasse vomir une fois est anesthésié, ce qui pourrait développer une pneumonie d’aspiration, à savoir, le contenu de vomissements surviennent dans les voies respiratoires provoquant une pneumonie sévère. Cela est dû à l’absence de contrôle du larynx pendant l’anesthésie.

Ils sont aussi très important les tests prequirúrgiques pour faire une anesthésie en toute sécurité. L’analyse de sang nous indique si notre animal a une affectation à un organe qui ne présente pas encore des symptômes cliniques, par exemple, une maladie rénale, infections du foie … Un électrocardiogramme montre la fonction cardiaque ou s’il y a un changement que l’anesthésie est contre-indiquée. En outre, nous pouvons également faire des radiographies thoraciques et échographie abdominale pour exclure des masses, des abcès ou des anomalies des organes que l’analyse ne nous montre pas. Tous ces tests aident à nous différencier des animaux qui ne sont pas aptes à être soumis à l’anesthésie et de la chirurgie au cours de ces procédures ou si nous devons prendre des précautions particulières, utiliser un type spécifique de la drogue …

Quelques minutes avant de la chirurgie les animaux sont anesthésiés avec des médicaments (analgésiques et sédatifs) intraveineuses et inhalateurs. Une fois que l’animal est endormi on procède à raser la zone de la chirurgie et de faire une propre aseptisée .

CHIRURGIE

  • Mâle (castration)

Chez eux la chirurgie est assez simple. Dans le cas des chats la incision est faite dans le scrotum et elle peut être une centrale ou 2 sur le dessus de chaque testicule. Il affecte la peau et la tunique vaginale qui entoure le testicule amenant à quitter son emplacement habituel. Tout suite se lie alors le cordon spermatique en assurant qu’il ne saigne pas et on le coupe. Une fois que les deux testicules sont faites, nous pouvons re-assembler les couches incididées.

La stérilisation des chiens est très similaire au chat avec la seule différence que nous faisons l’incision dans la zone preescrotal, c’est à dire entre le prépuce et la position normale des testicules pour éviter un gonflement excessif de le scrotum une fois la chirurgie est finie.

Femelles (ovariohistérectomie)

Chez la femelle la chirurgie est un peu plus compliquée car il doit affecter l’abdomen pour rechercher les insertions des ovaires, les attacher et les desinsérer. Ensuite, nous relions et coupons l’utérus au niveau du col. Une fois qu’il est vérifié que rien sagne et on fait la fermeture de l’abdomen avec trois couches: muscle, la graisse sous-cutanée et la peau.

POSTOPÉRATOIRE

Une fois stérilisés, les deux femelles et mâles, elles doivent être traitées avec des analgésiques et des antibiotiques pour prévenir l’infection et la douleur, ils doivent nettoyer la plaie avec une solution saline ou de solutions désinfectantes et doivent porter une collarette pour éviter que points soivent touchés. Dans le cas des femelles et de chiens mâles, 10 jours après la chirurgie, ils doivent avoir les points enlevés.